Chap 8 Comment etablir horaire epreuvePatrick Maimoun

Accueil ] Remonter ] Chapitre 1 Salle et equipement ] Chapitre 2 Materiel et tenue ] Chapitre 3 Definitions et preliminaires ] Chapitre 4 Le Jeu en Simple ] Chapitre 5 Le Jeu en Double ] Chapitre 6 Le Juge-Arbitre et l'Arbitre ] Chap 7 Construction et amenagt salles ] [ Chap 8 Comment etablir horaire epreuve ]

Il faut compter une moyenne de 30 minutes pour une partie au meilleur des 3 manches et 45 minutes au meilleur des 5 manches.

Connaissant ces chiffres, d’une part, puis le nombre de tables qui peuvent être utilisées, d’autre part, il est facile de trouver la quantité de parties qui peuvent se jouer dans la période de temps mise à la disposition des organisateurs.

En effet, devant un nombre important de participants, les manifestations risquent de se terminer à des heures trop tardives.

Il arrive aussi très souvent que, par manque de rigueur, des organisateurs ayant mis en route trop d’épreuves n’arrivent pas à les terminer toutes.

Une bonne organisation doit prévoir un horaire détaillé, l’annoncer dans le règlement et surtout le respecter.

Pour organiser une épreuve par élimination directe, il faut savoir calculer rapidement le nombre de parties à jouer. La règle générale est la suivante :

"Le nombre de parties est égal au nombre de participants moins un".

Inversement, si vous connaissez le nombre de parties pouvant être jouées, il ne faut prendre qu’un nombre d’engagés égal à celui-ci plus un.

Il faut se souvenir que, dès que l’on approche des finales, il n’est plus possible de faire jouer sur toutes les tables, et que les dernières parties au meilleur des 3 manches durent en moyenne de 30 à 35 minutes et celles au meilleur des 5 manches, 45 à 50 minutes.

En plus de cela, il faut penser au temps de repos à accorder aux qualifiés, mais seulement lorsqu’ils doivent disputer un tour suivant dans la même épreuve (en principe 10 minutes).

Lorsqu’ils changent d’épreuves (par exemple, ils viennent de terminer le simple et continuent par un double, épreuve différente), aucun repos n’est exigible, ce qui ne veut pas dire qu’on ne puisse l’accorder si l’horaire le permet.

La période de l’horaire la plus difficile à maintenir est la fin des épreuves car une seule longue partie oblige les autres qualifiés à attendre ceux qui la disputent.

Si cette épreuve est par équipes et se joue sur toute une saison, il faut prévoir une rencontre ou au maximum deux rencontres par journée (une le matin et une l’après-midi).