Chap 7 Construction et amenagt sallesPatrick Maimoun

Accueil ] Remonter ] Chapitre 1 Salle et equipement ] Chapitre 2 Materiel et tenue ] Chapitre 3 Definitions et preliminaires ] Chapitre 4 Le Jeu en Simple ] Chapitre 5 Le Jeu en Double ] Chapitre 6 Le Juge-Arbitre et l'Arbitre ] [ Chap 7 Construction et amenagt salles ] Chap 8 Comment etablir horaire epreuve ]

Se reporter au document "Salle spécifique de tennis de table" disponible sur simple demande auprès du secrétariat fédéral ou de chaque ligue.

LECTURE DE LA GRILLE

Dispositions générales

Les salles homologuées par la FFTT se verront attribuer une catégorie définie par une lettre suivie d'un chiffre (ex. C1)

A chaque lettre correspond un minimum d'aires de jeu réglementaires de 12 m x 6 m.

A chaque chiffre correspond une série de critères :

- Critère 1

- la hauteur de la salle devra être de 4,50 m minimum ;

- une aire de 2 m x 2 m pour la table d'arbitrage devra être disponible ;

- le nombre de lux devra être de 500 ;

- le nombre minimum de vestiaires pour les joueurs devra être de 2.

- Critère 2

- la hauteur de la salle devra être de 4,50 m minimum ;

- une aire de 2 m x 2 m pour la table d'arbitrage devra être disponible ;

- le nombre de lux devra être de 800 ;

- le nombre minimum de vestiaires pour les joueurs devra être de 2.

- Critères 3 à 9 : lecture identique.

Pour tous les critères (1 à 9) :

- le sol devra respecter la norme NFP 90 203. (1)

- l'éclairage devra respecter la norme NFP 90 206 (1) avec un coefficient d'uniformité de 0,7.

- la température minimum sera de 15 degrés.

(1) Les documents concernant les normes sont disponibles au siège fédéral et dans chaque ligue.

- Lettre A : la salle aura un plateau d'une superficie de 180 m2 elle sera composée d'au moins deux aires de jeu réglementaires.

- Lettre B : la salle aura un plateau d'une superficie de 342 m2 elle sera composée de quatre aires de jeu réglementaires.

- Lettre C à H : lecture identique.

Pour chaque salle la superficie du plateau comprend les aires de jeu avec des couloirs de circulation.

Termes complémentaires concernant l'éclairage artificiel.

Eclairement moyen de référence - EMR

Afin de faciliter le relevé des éclairements et le suivi des résultats, il a été choisi sur l'aire de jeu un certain nombre de points caractéristiques dits "points de référence".

- Les points de référence sont précisés dans le document "Salles Spécifiques de Tennis de Table"

- L'éclairement moyen de référence EMR est égal à la moyenne arithmétique des éclairements mesurés en ces points.

Facteur d'uniformité : rapport de l'éclairement minimal à l'éclairement moyen. Lorsque la notion d'éclairement moyen de référence est utilisée, le facteur d'uniformité considéré est le rapport de l'éclairement relevé au point de référence le moins éclairé, à l'éclairement moyen de référence.

 

 

CALCUL

avec 6 points de référence

Exemple

Premièrement

450 (le point minimum)

+ 480

+ 520

+ 540

+ 460

+ 510

= 2960

Deuxièmement

2960/6 = 493,33

Troisièmement

450/493,33 = 0,912